Navigation – Plan du site
La fabrique de l’action publique dans les pays ‘sous régime d’aide’

La fabrique pragmatique des politiques publiques

Philippe Zittoun
p. 65-89

Résumés

Cet article expose les principaux principes, concepts et hypothèses d’une approche pragmatique des politiques publiques. Inspirée par la philosophie pragmatique américaine de Peirce, James et Dewey du début du 20e siècle, par le linguistic turn de la philosophie des années 1970 et par la sociologie pragmatique française de Boltanski et Latour, cette nouvelle perspective privilégie la description concrète des activités que conduisent les acteurs pour maintenir ou transformer les politiques publiques. Elle privilégie un regard micro décrivant précieusement les phénomènes empiriques dans leur complexité à un regard macro rendu possible par des théories causales dont la force explicative a tendance à trop fortement simplifier la réalité. Prenant au sérieux les capacités cognitives et discursives des individus, elle propose de suivre la carrière des propositions d’action publique en s’intéressant aux stratégies définitionnelles, argumentatives et conflictuelles que ces derniers conduisent dans les jeux de langage, d’enrôlement et de pouvoir dans lesquels ils sont engagés. S’appuyant sur une méthode d’enquête qualitative, cette approche compréhensive accorde une importance majeure au sens qu’élaborent les acteurs pour définir les contraintes et les opportunités dans leurs interactions au cours du processus décisionnel.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2017.

Plan

Introduction
Définir les politiques publiques pour donner du sens à leur changement
Une approche pragmatique de l’action publique pour enquêter sur la fabrique des solutions
Analyser, c’est apprivoiser des problèmes « sauvages » pour les rendre traitables
Les énoncés de politique publique face aux épreuves de l’argumentation et de la critique
La fabrique des énoncés de politiques publiques comme jeu de pouvoir
Conclusion : L’approche pragmatique pour saisir la dimension politique des politiques publiques

Aperçu du texte

Introduction

Nés après la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis, les travaux académiques sur les politiques publiques n’ont cessé de se multiplier et de se propager dans le monde entier. Partant de références et de travaux initiatiques souvent communs, comme ceux d’Harold Lasswell (1951), de Charles Lindblom (1959) ou d’Aaron Wildavsky (1964), ces travaux se sont inscrits dans des approches et des paradigmes de plus en plus en fragmentés et éclatés. Il existe ainsi une multitude d’approches différentes dans le champ des politiques publiques. À cette diversité d’approches s’ajoute la spécificité des débats sectoriels et nationaux qui marquent les travaux de leurs empreintes. Les recherches sur les politiques publiques ne recouvrent ainsi pas les mêmes considérations en France, en Allemagne ou aux États-Unis, et suivant que l’on évoque les politiques de santé ou les politiques du logement, au point qu’il est de plus en plus difficile d’établir une problématique et un socle communs à c...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Zittoun, « La fabrique pragmatique des politiques publiques », Anthropologie & développement, 45 | 2017, 65-89.

Référence électronique

Philippe Zittoun, « La fabrique pragmatique des politiques publiques », Anthropologie & développement [En ligne], 45 | 2017, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://anthropodev.revues.org/543 ; DOI : 10.4000/anthropodev.543

Haut de page

Auteur

Philippe Zittoun

Chercheur en science politique LAET-ENTPE, université de Lyon
E-mail : pzittoun@gmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La revue Anthropologie & développement est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Association APAD
  • Revues.org