Navigation – Plan du site
La fabrique de l’action publique dans les pays ‘sous régime d’aide’

Pour une socio-anthropologie de l’action publique dans les pays ‘sous régime d’aide’

Philippe Lavigne Delville
p. 33-64

Résumés

Interroger les projets – objets anciens de la socio-anthropologie du développement – et les politiques de développement – objets nouveaux – en termes d’action publique élargit et renouvelle les questionnements de la socio-anthropologie du développement, et offre de nouveaux regards sur l’État, l’aide et les modalités spécifiques de gouvernance internationalisée que celle-ci produit. Après un bref état des lieux des rapports entre anthropologie et politiques publiques, cet article pose les jalons d’une socio-anthropologie de l’action publique dans les pays « sous régime d’aide », propose des pistes de recherche et plaide pour un dialogue constructif avec la sociologie politique de l’action publique.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2017.

Plan

Introduction
La socio-anthropologie et les politiques publiques
« Développement », politiques publiques, action publique
Une action publique pluri-acteurs, internationalisée et extravertie. Trois axes de recherche
Configurations, dispositifs et instruments de l’action publique
La formulation des politiques et des projets, entre policy, politics et polity
L’émergence la publicisation et la formulation des problèmes publics
Conclusion : pour un dialogue avec la sociologie politique de l’action publique

Aperçu du texte

Introduction

Originellement centrée sur l’analyse des jeux d’acteurs dans les interfaces locales entre espaces sociaux locaux et interventions externes, l’anthro-pologie du développement a élargi ses questionnements au fil des années. Déplaçant ses objets horizontalement, la socio-anthropologie du développement devient une socio-anthropologie des administrations et des services publics et collectifs africains (Olivier de Sardan, 2007), et verticalement, une anthropologie de l’ingénierie sociale globale (Bierschenk, 2014), contribuant à une anthropologie de la globalisation (Copans, 2016), au risque d’une déconnexion croissante entre ces deux perspectives.

M’appuyant sur une réflexion commencée il y a une dizaine d’années (Lavigne Delville, 2006a ; 2006b ; 2008), ma thèse dans cet article est que les projets – objets anciens de la socio-anthropologie du développement – et les politiques de développement – objets nouveaux –, peuvent être lus en termes d’action publique. Et je soutiens q...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Lavigne Delville, « Pour une socio-anthropologie de l’action publique dans les pays ‘sous régime d’aide’ », Anthropologie & développement, 45 | 2017, 33-64.

Référence électronique

Philippe Lavigne Delville, « Pour une socio-anthropologie de l’action publique dans les pays ‘sous régime d’aide’ », Anthropologie & développement [En ligne], 45 | 2017, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://anthropodev.revues.org/542 ; DOI : 10.4000/anthropodev.542

Haut de page

Auteur

Philippe Lavigne Delville

Socio-Anthropologist, Director of research with the IRD and President of APAD
E-mail : philippe.lavignedelville@ird.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La revue Anthropologie & développement est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Association APAD
  • Revues.org